Pancake : une recette simple et délicieuse !

Un goûter fait-maison simple et délicieux ?
Pensez aux pancakes ! Alternative un peu plus épaisse des crêpes, les pancakes sont simplissimes à faire, qui plus est avec les lutins.

Ingrédients pour 12 pancakes :
-250 gr de farine
– 30 cl de lait
– 2 oeufs
– 1 cuillère à café d’huile neutre

Recette :
1/ Séparer les blancs des jaunes
2/ Battre les jaunes et le lait ensemble puis ajouter l’huile et la farine petit à petit
3/ Monter les blancs en neige avec une pincée de sel et les ajouter au mélange farine/jaune
4/ Mélanger
5/ Faire chauffer une poêle et y déposer une petite louche de pâte
Les bords se décollent dès que le dessous est à point.

Ajoutez du sucre, de la confiture ou du sirop d’érable (mon péché mignon) et dégustez !

Alors ? Verdict ?
pancakes3

 

 

Mercredi sous la pluie ? Pâte à sel party !

Comment occuper des enfants lors d’un mercredi après-midi pluvieux ?
Et pourquoi ne pas tenter un atelier pâte à sel ? Cette activité nécessite peu d’ingrédients et est facile à mettre en place. Bon l’aspirateur ne devra pas être bien loin car avec des petites mains, il en tombe pas mal ! En plus, cela permet de créer des petites figurines à accrocher au sapin de noël qui approche à grand pas, une activité 2 en 1 !

Nous faisons régulièrement de la pâte à sel avec les lutins car c’est plus facile que la pâtisserie et c’est total free-style, mini-lutin peut malaxer à sa guise, faire des boudins ou des tas, bref c’est imagination sans limite et sans le remettre sans arrêt dans le droit chemin comme lorsqu’on confectionne des gâteaux.

Il vous faut donc :
– 1 demi-verre de sel
– 1 verre de farine
– 1 demi-verre d’eau tiède
Et des emporte-pièces

Et voilà, vous préparez le tout et demandez à vos nains de tout mélanger avec les mains. C’est bizarre et rigolo !

La pâte doit être souple, ni trop liquide (dans ce cas, rajoutez de la farine et un peu de sel), ni trop friable (rajoutez de l’eau).
Vous pouvez aussi prélever quelques bouts de pâte et leur ajouter du colorant.
Aujourd’hui, on a mis ce qu’on avait, du rouge et du vert. Par contre, mes colorants ne colorent pas assez (scrapcooking), si vous avez des marques à me conseiller pour des couleurs pétantes qui tiennent à la cuissson, je suis preneuse !

Chaque lutin a sa propre pâte et peut faire les formes de son choix grâce aux emporte-pièces : ange, sapin, coeur, ti’biscuit, étoile…

Astuce : pour éviter que la pâte colle à force d’être manipulée (elle chauffe dans les mains), mettez un peu de farine sur le plan de table.


Autre astuce : mettez un peu d’eau sur votre plaque pour « coller » la feuille de papier cuisson et éviter ainsi qu’elle bouge.
Avec un cure-dent (ou une baguette chinoise comme ici !), faites un trou pour passer un bout de laine/ficelle et accrocher au sapin !

Et voilà le travail :

pateaselunamourdelutins-19pateaselunamourdelutins-21

Certains conseillent au préalable de laisser sécher 24h mais enlever les bulles d’air mais quand on est pas patients… Pour le temps de cuisson, tout dépend de l’épaisseur des figurines mais environ 2 à 3h à 100° suffisent.
pateaselunamourdelutins-22

À la cuisson, la pâte à sel se soulève un peu, il est peut-être utile de poser une autre plaque dessus pour éviter ce phénomène mais la cuisson risque d’être plus longue. De même, l’envers des figurines a un peu coloré, l’utilisation d’une grille au lieu d’une plaque aurait sans doute éviter ça.

3h plus tard, ça donne ça :
pateasel (4).jpg

Je suis contente du résulat et j’ai hâte que les lutins les voient demain !
Un petit coup de peinture pour certains et ils seront du plus bel effet sur le sapin de Noël !!!

Quand l’échange de maisons et la cuisine font recette commune…

Il paraît que les échanges de maisons c’est comme une recette de cuisine, c’est l’assemblage d’ingrédients qui donne le résultat de ses rêves !

Échanger implique un savant mélanger d’ingrédients qu’il faut savoir mesurer à sa juste nécessité.

J’ai trouvé cette photo chez Trocmaison qui pourrait résumer la recette parfaite de l’échange de maisons.

recette-echange-de-maison-trocmaison-unamourdelutins

« 1kg de confiance »
De la confiance pour commencer car prêter sa maison n’est pas si simple que ça. C’est par conséquent le plus « gros » ingrédient car sans confiance, pas d’échange…

« 1 cuiller et 1/2 de communication »
Elle est primordiale aussi et aurait mériter une plus grosse part. Les échanges de mails entre les deux parties permettent de se mettre d’accord sur les termes de l’échange afin d’éviter les mauvaises surprises. La communication permet auiss de mieux se connaitre !

« 1/4 de tasse de courtoisie »
Dans cette recette, l’ingrédient courtoisie est synonyme de l’engagement. En effet, il faut toujours se mouiller un minimum pour conclure un échange ! Ça peut faire peur quand c’est le premier mais on devient vite addict !
Au sens premier de « courtoisie »,  c’est être poli et courtois dans les échanges par mails. Que l’on décline une proposition si on ne « sent » pas l’autre échangeur ou si les termes ne conviennent pas, peu importe mais toujours le faire avec classe et panache !

« 2 cuillers à soupe d’esprit ouvert », « 1 cuiller à café de flexibilité » et « 1 cuiller à soupe de localisation »
Ces 3 ingrédients sont liés les uns aux autres. L’ouverture d’esprit et la flexibilité permettent d’envisager n’importe quelle destination, configuration familiale et de s’adapter aux besoins de chacun (dates d’échanges, soins des animaux, échange de voitures) afin que chacun y trouve son compte. L’échange c’est une négociation où le lien gagnant-gagnant est primordial !
Et non ne pas croire qu’on a moins de « chance » d’échanger sa maison quand on habite une zone rurale ou peu courue des touristes, j’en suis la preuve vivante ! Pour ceux qui auraient encore des doutes, je vous invite à lire l’excellent article de Daphné sur le sujet « faut-il vivre dans une région touristique pour échanger sa maison ».

« Une pincée d’organisation »
Et oui une fois que l’échange est conclu, il faut s’or-ga-ni-ser !
Comment procéder à l’échange des clés de la maison ? de la voiture ? Donner à manger aux animaux ?Toutes ces questions seront à régler au fil des jours suivant la conclusion de l’échange. Enfin, n’oubliez pas de vous organisez quant au nettoyage et rangement de la maison. C’est la partie la moins fun et cela peut parfois prendre beaucoup de temps mais c’est pour la bonne cause !

« Une larme d’esprit aventurier »
Ah prendre l’avion, échanger sa voiture manuelle contre une automatique, camper dans un parc naturel… ne pas avoir peur de vivre de nouvelles expériences, les souvenirs n’en seront que meilleurs !

Enfin, j’aurai rajouté « une touche de respect » (dans la maison des hôtes) et »une poignée de générosité » (penser à faire plaisir à la famille qui sera chez nous en soignant l’accueil et les détails) pour que la recette soit complète !

Bon échange !

Première tentative de smoothie maison

À force de regarder les succulentes photos de smoothie bowl sur Instagram, j’ai décider de me lancer dans le smoothie tout court.
Les ingrédients de base : des fruits et du lait !

Je profite d’une belle journée (de RTT aussi) pour aller ramasser les fraises, framboises du jardin et les mûres sauvages du chemin avec mini lutin avec pour objectif de me faire un smoothie aux fruits rouges.

C’est super facile comme recette, rapide et ça fait manger sa ration quotidienne de 5 fruits et légumes par jour ! Et pour moi qui n’aime pas spécialement les légumes, c’est plutôt pratique !

Côté fruits c’est au pif mais pour l’équivalent d’un grand verre de 33cl, il faut :

  • 40 gr de fraises
  • 40 gr de framboises
  • 40 gr de mûres
  • 30 gr de myrtilles
  • 1/2 banane

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand vous avez à peu près les quantités, mettez tout dans une poche plastique et hop au congélo. Il faut que ce soit frais.

Astuce : faire des petites pochettes toutes prêtes à mettre au congel.

Le lendemain, mettre le tout au blender et rajouter un grand verre de lait et voilà, c’est prêt !

Comme tout est congelé, c’est super frais ! C’est onctueux et très bon, il y a les petits grains de mûres qui gênent un peu mais pas plus que ça. C’est vraiment un réussite ! Je vais me faire une petite réserve pour l’automne qui approche !

La prochaine fois, j’essaierai avec du lait d’amande, du lait de coco ou de la glace à la vanille… gourmandise quand tu nous tiens…

Roses des sables

Miss lutin adore faire de la pâtisserie et au centre de loisirs cet été, elle a naturellement choisi l’atelier « Top Chef ». Du coup, elle m’a demandé de faire des roses des sables comme elle avait fait là-bas. Par contre, en l’absence de miss lutin aujourd’hui, c’est avec le mini que nous allons cuisiner !

Ca tombe bien, on a un reste de corn-flakes et du chocolat… !
Alors certaines recettes ajoutent de la margarine sauf que bon, je trouve pas ça diététique (du moins, ça rajoute un aliment qui ne l’est pas et franchement, pas nécessaire).

Bref, côté ingrédients :
– 4 grosses poignées de corn-flakes
– 100 gr de chocolat
– une tranche de beurre

 

Recette :

1/ Faire fondre le chocolat avec le beurre (éviter l’eau qui enlève le croquant aux pétales)

2/ Ajouter les corn-flakes et mélanger

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3/ Faire des petits tas sur du papier sulfurisé et garder au frais pour figer le chocolat

4/ Déguster… de la façon que vous voudrez !
20160903_170734

 

Langues de chat gourmandes

Entre la fin des vacances, la rentrée et toutes les choses à penser à cette époque, pas facile d’écrire pour le blog…

Bref, j’ai profité de ce premier week-end après la rentrée pour prendre le temps… Et donc de profiter d’avoir rien de prévu pour passer du temps avec les enfants pour faire une recette avec eux. Miss lutin m’avait dit qu’elle avait fait des mikado maison avec la fille de la nounou la semaine d’avant alors elle a voulu en refaire avec son frère et moi.

Car oui à la base, on devait faire des mikado… qui se sont transformés en langues de chat (ou sucettes en chocolat)… après la cuisson !!

Recette nécessitant peu d’ingrédients, elle permet surtout à tout le monde, même les plus petits, de mettre la pain à la patte.
Je cherche donc sur le net et je trouve une recette simple…

Ingrédients:

  • 100 gr de farine
  • 100 gr de sucre
  • 50 gr de poudre d’amande
  • 50 gr de beurre
  • 100 gr de chocolat (pour la garniture)
  • quelques cuillères à soupe d’eau

20160904_165619

PS : après coup, je suis retournée sur le net pour voir si j’avais pas loupé un truc et comme par hasard, sur quasi toutes les recettes, il y a un oeuf… Comment j’ai pu loupé ça !
C’est sans doute pour ça que nos mikados étaient friables malgré l’eau. Bon mais pour des langues de chat, c’est très bien (faut bien se rassurer comme on peut) !!

Recette:

1/ Préchauffer le four à 180°

2/ Faire fondre le beurre et mélanger tout les ingrédients ensemble.

3/ Former un boule compacte
20160904_170650

4/ Prendre des morceaux et les rouler pour en faire un petit boudin20160904_170920

5/ Cuire pendant 15 mn (il faut pas que ça colore de trop, une fois à l’air libre, ils vont se durcir)
20160904_171702

Et là…catastrophe… nos mikados se sont étalés leur donnant la forme de sortes de langues de chat… Bon ben oui, je suis pas blogueuse culinaire et on a le droit de faire des vrais loupés et de le dire hein !
20160904_174026

Bref, c’est pas très grave, on va continuer comme si de rien n’était !
Après la cuisson, on prépare la garniture :

  • 100 gr de chocolat (et un peu de beurre)
  • de la noix de coco
  • du chocolat concassé (oeufs écrasés pour nous)
  • des billes multicolres
  • des chamallows coupés
  • des billes de sucre

Faire fondre le chocolat avec le beurre (ou de l’eau) et napper les langues de chat avec.

Laisser faire vos enfants et décorer à votre guise !
Miss lutin a mis quelques nature de côté car papa lutin n’aime pas le chocolat noir… gentille attention de sa part !
20160904_175946

Déguster !
20160904_190631

Et bien sûr, l’envers du décor juste pour vous…un vrai chantier à nettoyer !20160904_181328

 

 

 

 

La soupe au lait de mon enfance

Ce soir j’ai mangé une soupe au lait… Je sais, je sais, rien de transcendant, je pourrais rajouter pour vous « on s’en tape ». Oui c’est vrai. Et pourtant…

J’aime la soupe au lait mais je n’en avais pas mangé depuis des années. Ce soir quand j’ai vu la brique de lait, un retour en arrière s’est opéré immédiatement…

J’en mangeais lorsque j’étais enfant, il y a 25 ans de cela. J’avais alors 10 ans et j’adorais la soupe au lait. Les souvenirs qui y sont associées sont vraiment heureux. Mes parents, notre maison à la campagne, mon frère, l’été, les vacances…
Cette époque était celle où on mangeait à 19h30 avant d’aller faire une promenade en attendant le film qui débutait à 20h30. Des petits bonheurs tout simples et insouciants, des bonheurs d’enfants quoi…

soupeaulaitMon père en a toujours mangé d’aussi loin que je m’en souvienne. C’était son petit rituel lorsqu’il faisait beau et chaud. Du pain rassis et du lait… Simple et rafraîchissant, c’était une « recette » estivale qu’il affectionnait tout particulièrement.

J’aimais quand il me demandait d’aller mettre le litre de lait au congel pour le refroidir.

J’aimais préparer les petits morceaux de pain secs tout en prenant soin de vider les miettes (car j’ai horreur des miettes dans le lait) et nous le dégustions toute fenêtre ouverte à la maison.

Je n’ai jamais fait goûté de soupe au lait à mes lutins. Il faut bien avouer que ce repas n’en ai pas vraiment un et pourtant, il est tellement plein de merveilleux moments pour moi que j’aimerai leur créer le même genre de souvenirs.
Que dans 15 ou 20 ans, ils se rappellent, à leur tour, que le véritable bonheur ne réside pas dans l’accumulation de biens matériels mais simplement dans ces petits instants du quotidien partagés avec ceux qu’on aime.

Note : désolée, j’ai pas trouvé mieux pour la photo !

Marbré choco-menthe

Pour fêter mon anniversaire au boulot (ben oui, ça fait partie de la convivialité !), j’ai préparé un gâteau qui changeait un peu. Il me fallait du chocolat car les addicts sont nombreux et je lui ai associé de la menthe que j’avais dans le jardin. Bon au final, la plupart n’aimait pas l’association chocolat-menthe mais les autres ont beaucoup aimé !

J’ai repris à peu près la recette des Foodies. Elle est ultra facile à faire.

Ingrédients

– 50 g de beurre
– 4 oeufs
– 100 g de sucre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 200 g de farine
– 3 cs crème fraîche
– 150 g de chocolat noir
– 1 sachet de levure chimique
– 100 g poudre d’amandes
– 5 cl de sirop de menthe
– 1 verre de feuilles de menthe
– un peu de sel

Marbré choco menthe
ingrédients du marbré choco-menthe

Préparation :

1/ Préchauffer le four a 180°C.
2/ Battre le beurre avec les sucres, les oeufs, le sel, la crème fraîche puis ajouter la farine, la poudre d’amandes et la levure.
3/ Faire fondre le chocolat dans un autre saladier et y verser le tiers de la pâte obtenue. Bien mélanger.
4/ Ciseler les feuilles de menthe et les ajouter avec le sirop de menthe dans la pâte restante.
5/ Beurrer un moule à cake et verser les deux préparations l’une après l’autre (plusieurs fois).
6/ À l’aide d’une fourchette, piquer au fond et remonter vers le dessus pour augmenter l’effet marbré.Marbré choco menthe
7/ Mettre au four pendant 30-40 min a 180°C.
8/ Vérifier la cuisson a l’aide d’une pointe de couteau au bout de 25 min.

 Bon appétit !
Marbré choco menthe

Une recette divine… le browkie

Bon avouons-le, ce n’est pas la recette la plus light qui soit mais que ne ferait-on pas pour ses enfants !

Le browkie c’est comme son nom l’indique un mix entre le brownie et le cookie… L’un en dessous de l’autre, c’est moelleux et fondant avec une pointe de croustillant !
Découverte l’an dernier grâce à ma copine Marie, c’est une recette où le succès est assuré !

Voici une recette pas trop compliquée (et à faire avec les enfants !) mais tellement délicieuse, à déguster au goûter avec un grand verre de lait (ou en dessert avec une boule de glace vanille) !

Préchauffez le four à 180° Lire la suite

Réaliser un gâteau d’anniversaire simple et rapide

Pour fêter les 7 ans de miss lutin avec les copains et copines d’école, je voulais faire un gâteau simple et rapide à faire mais surtout que tout le monde aimerait…
J’adore la pâtisserie (j’ai d’ailleurs un tiroir rempli de moules, poches à douilles, ustensiles en tout genre…) mais je ne suis pas super douée.
Le challenge du jour : comment faire un gâteau d’anniversaire simple et rapide quand on est nul en cuisine ?

Je sais pas pourquoi j’ai pensé à un gâteau de Savoie.. j’aime bien sa légèreté et puis avec une couche de Nutella et quelques bonbons, quels enfants n’aimeraient pas ?!

J’ai testé la recette pour l’anniv à l’école. Peu d’ingrédients, une recette fastoche et un succès (m’a t-on dit…). Alors pour ce samedi, re-belotte.

Pour un petit gâteau pour 6-8 enfants, il faut :

  • 4 oeufs
  • 125 gr de sucre
  • 125 gr de maîzena
  • 1 sachet de levure
  • Un peu de sel
  • Un peu de beurre
  • option : nutella ou chocolat fondu

(moi j’ai doublé les doses, j’avais le gâteau de famille à faire pour le lendemain)

gateaudesavoie

Recette :

  • Préchauffer le four à 180°
  • Beurrer le moule
  • Séparer les blancs des jaunes d’oeufs
  • Battre les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse un peu
  • Monter les blancs en neige (mettre une pincée de sel)
  • Y incorporer un peu de jaunes puis un peu de maîzena (à tour de rôle, éviter de tout mettre d’un coup), mettre la levure
  • Mettre dans le moule
  • Enfourner 25  mn

Et voilà !
En sortant du four, le gâteau retombe un peu, pas de panique, c’est normal !
Avec la levure, il a bien gonflé et est donc suffisamment haut pour le couper en deux et mettre une couche de Nutella entre.
Cette fois, je n’avais pas de levure, je n’en ai donc pas mis (même pas peur !), le gâteau n’est pas monté et je n’ai pas pu intercaler le chocolat. Au final, ça n’a pas spécialement manqué…

Quelques étapes en photos

IMG_9656
The signe que les blancs sont montés comme il faut (montés à la mano s’il vous plait !)
IMG_9657
Incorporer farine puis jaune petit à petit
IMG_9663
J’ai tenté le colorant pour l’un des gâteaux mais test non-concluant
gateaudesavoie4
Un beau gâteau tout doré !

Pour la déco, vous pouvez donc recouvrir le gâteau de Nutella (que vous aurez préalablement mis au micro-ondes en ayant pris soin d’enlever tout le papier d’alu autour), rajouter quelques bonbons, vermicelles au chocolat ou ce que vous voulez, et hop, les enfants vont se régaler !

IMG_9668
Gâteau de Savoie au Nutella

Bon il est pas super beau mais il était très bon, les enfants se sont régalés !

Voici l’autre gâteau du lendemain !
IMG_9671

 

 

http://www.paperblog.fr

Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo unamourdelutins