Depuis 3 ans, nous partons en vacances à l’occasion de la 2e semaine des vacances de Noël. Cette année, face aux incertitudes gouvernementales, nous avons attendu le dernier moment pour savoir si nous partirions ou pas. C’est donc un peu au dernier moment que j’ai cherché des annonces sur HomeExchange. Au départ, je voulais aller dans une station de ski même si les remontées n’étaient pas ouvertes car nous ne skions pas (enfin pas les adultes du moins). Bref, faute d’avoir trouvé, je me suis dit que je prendrais bien le soleil dans le sud… J’ai donc trouvé un appartement à Grimaud contre des points.

Idéalement situé, l’appartement est dans une résidence sécurisée proche de tous les beaux petits villages alentours.

C’est une première, je vais tenter d’écrire le récit jour par jour de cette espacade.

Dimanche 27 décembre 2020

Nous avons bien dormi et après un petit-déjeuner express, nous partons faire les traditionnelles courses. Mon hôte m’avait parlé de la Halle de Grimaud, une épicerie de producteurs locaux. Certes c’est cher mais le poulet et le cabillaud étaient divins !

L’après-midi, nous ne nous attardons pas à table et partons à Saint-Tropez. Notre dernière escapade là-bas était en 2011 et nous avions pesté contre les bouchons du retour. Là pas de souci ! Nous nous garons sur le parking à l’entrée du village, les 2 premières heures sont gratuites et la 3e heure à 2,10€.
Nous longeons le port avec la vue sur les bateaux et les yachts, l’hiver les gros ne sont pas amarrés et il ne reste que des petits qui sont toutefois bien impressionnants. Nous nous baladons ensuite dans les ruelles, vers l’église Paroissiale Notre Dame de l’Assomption, celle que l’on voit dans la série « Sous le soleil » avec ses couleurs typiques. Elle est bien décrépie la pauvre…

Nous montons ensuite vers la citadelle pour faire le tour et avoir une vue plongeante sur le golfe de Saint-Tropez. L’accès au extérieurs est gratuit puisque les musées sont fermés.

Nous redescendons pour voir la Place des Lices. Il y a plein d’animations en ce dimanche ensoleillé mais venteux. Une crêpe et une tarte tropézienne plus tard, nous sommes devant la gendarmerie du maréchal des logis-chef Cruchot. Sur la place, il y a aussi une statue de Brigitte Bardot.

Alors que la nuit est bien installée et pour terminer la journée, nous retournons à Grimaud pour voir le village by night illuminé et notamment le château (en ruines). C’est très joli et la montée au château dans la pénombre rend le tout vraiment sympa.

C’était une journée très sympa mais bien frisquet sur la fin !
Au retour, apéro bien sûr et repas dont le dessert a fait l’unanimité !!

Lundi 28 décembre

Ce matin, nous partons nous balader à Port Grimaud. Comme Venise, cette cité lacustre (avec des canaux donc) n’est pas très étendu et la plupart des bâtiments sont inaccessibles car il faut un laissez-passer pour y accéder en voiture. On se promène donc pendant deux heures. Ca nous a ouvert l’appétit !

En début d’après-midi, nous partons à Gassin labellisé « Plus Beaux villages de France ». L’observatoire au dessus de l’office de tourisme donne un aperçu sur tout le golfe de Saint-Tropez, avec le soleil, c’est très chouette ! Nous avons vu des enfants avec des papiers, il y avait un jeu de piste que nous n’avons pas fait (on aurait dû !).

Nous continuons notre découverte mais le village est plutôt petit et le tour est vite fait.

Nous poursuivons notre périple en allant à Ramatuelle. Nous récupérons un jeu de piste pour les enfants à l’office de tourisme afin que les petits ne râlent pas pour marcher. Et c’est plutôt efficace ! Les questions sont faciles et s’enchaînent plutôt rapidement. Mini lutin commence à lire et écrire donc il peut lui aussi remplir son formulaire. Le village a des ruelles ultra étroites et c’est charmant. Les plantes grimpantes sur les façades promettent de superbes compositions en été.

Le jeu se termine un peu au pas de course car il commence à faire froid, le soleil se couche. C’était une belle surprise que ce village et le jeu vraiment agréable à faire avec les enfants.

Mardi 29 décembre

Ce matin c’est rando ! Enfin mini rando puisque le sentier du pont des fées ne fait qu’une poignée de kilomètres pour 1h30. Nous nous garons comme d’habitude sur le parking vers le cimetière de Grimaud. Le départ est en bas et bien balisé. Bon enfin presque bien balisé puisqu’on fera un mauvais départ en allant voir un panneau sur la droite et en continuant alors qu’il fallait aller à droite… Bref une petite montée pour le plaisir…
Nous continuons sur le bon chemin d’autant qu’une famille nous a doublé pendant notre errance… Nous n’avons qu’a les suivre !
Il faut marcher sur des rochers et papa lutin n’aime pas ça, il grogne déjà ! On arrive vite à l’aqueduc qui est le 1er point d’intérêt du circuit. Fait de pierres sèches, il est partiellement détruit. Nous marchons ensuite le long d’un sentier avec vue sur les montagnes, quelques grimpées, panneaux pédagogiques, nous arrivons déjà au moulin qui est l’autre point d’intérêt du circuit. Il fait beau, le ciel est d’un bleu sans nuage, nous avons même chaud ! C’était une belle promenade.

L’après-midi nous souhaitons profiter du beau temps pour pour aller près de la mer. Direction la plage de l’Escalet à Ramatuelle car nous avons vu que le parcours plage-cap taillat était noté facile et 1h. Sur place, le parking est plein, la plage est très jolie mais quand nous commençons à prendre le sentier, nous croisons et suivons des dizaines de personnes… Bien de trop pour nous en période de covid, nous faisons demi-tour quand il faut passer une partie enrochée à flanc de pente…


Nous allons vers le phare de Camarat et prenons un chemin qui mène vers une superbe vue.


Nous reprenons la voiture pour aller voir la fameuse plage de Pampelonne. Elle est immense et les enfants, enfin surtout mini lutin se font plaisir en jouant avec l’eau. Avant de repartir, nous sommes passés voir la Villa Lorada, connue pour être l’ancienne propriété de Johnny.

Au retour, une halte dans un supermarché pour s’acheter notre repas de Réveillon et soirée à l’appartement.

Mercredi 30 décembre

Ce matin nous nous sommes levés un peu tard donc il nous faut une balade courte. J’avais vu la rando « La Castellane » donc on va demander quelques infos complémentaires à l’office de tourisme qui nous propose, à la place, de faire la course d’orientation pour découvrir le vieux village de Grimaud.
Nous laissons notre carte d’identité en « caution » et nous recevons une carte touristique, une carte avec les points de passage pour oblitération et une fiche à poinçonner. Le premier poinçon est vers l’office et il faut monter pour le trouver… Le ciel est bleu sans nuage et il y a plein d’orangers dans le village, pas de doute, nous sommes dans le sud !
Les 14 points de passage sont rondement menés en moins d’une heure trente. Cela a permis de découvrir un peu plus précisément ce village charmant.

L’après-midi, nous voulons aller à la Garde-Freinet pour faire la rando de Peygros mais une fois sur place, nous ne trouvons pas le début de la rando et il y a du vent c’est juste incroyablement fort, c’est tellement insupportable que nous faisons demi-tour et partons pour Sainte-Maxime.

Nous allons voir la pointe des Sardinaux qui est notée comme la « petite Corse » mais bon, pour être allée en Corse, c’est low-cost !! L’endroit est très fréquenté et le bord de mer regorge d’algues, la vue est jolie mais bon, sans plus… On repart en ville et une fois garés près du port, nous assistons à un accident, une dame en voiture est rentrée dans un couple de personnes âgées qui ne traversaient pas au bon endroit.. Les enfants en parle tout le long du parcours et le vent est tel que nous faisons encore demi-tour après être allés jusqu’à la plage. Nous nous déplaçons de quelques kilomètres pour faire le goûter sur une plage et assister au début de coucher du soleil. Le vent est tel que nous ne restons pas longtemps !

Retour à la maison pour une soirée tranquille entre apéro, musique, jeu et télé.

Jeudi 31 décembre

Ce matin nous voulons faire une petite marche pour déjeuner tôt puis aller à Bormes-les-Mimosas pas trop tard. Après avoir étudié les balades de Grimaud, on se dit qu’on va plutôt aller faire le sentier botanique de Cogolin. Une fois sur le parking, nous prenons la direction du sentier matérialisé par une tortue. On loupe l’entrée car il y a un panneau « stand de tir, danger » puis un pick-up devant le panneau d’info. On attaque le sentier mais on n’est pas rassurés car on entend des coups de feu, on se dit qu’il doit y avoir une partie de chasse pas loin. Des panneaux pédagogiques jalonnent le parcours quand nous tombons devant un endroit complètement défoncé par les sangliers ! Nous poursuivons notre chemin mais on entend une clochette s’approcher de nous, on commence à flipper mais c’est un chien de chasse qui traine. Nous ne sommes pas rassurés et le sentier ne nous plait pas donc on fait demi-tour et tant pis pour le tour !

On rentre à la maison pour le déjeuner et repartons à 13h30 direction Bormes. C’est à 30mn de là et nous nous garons facilement en haut du vieux village. À l’office de tourisme, nous prenons une carte touristique avec pour mission de retrouver les 23 plaques de rue qui sont indiquées sur la carte. Nous découvrons Bormes et ses ruelles, ses fleurs, même en hiver c’est super joli, j’imagine très bien que l’été doit rendre tout cela sublime ! Nous prenons une sacrée averse mais ça ne nous décourage pas ! On enchaine les plaques et arrivons au bout après 2h de découverte.

Nous allons ensuite voir la plage mais nous nous retrouvons au Fort de Brégançon pour le coucher du soleil qui est magnifique ! Dommage pour les photos que toutes les algues sont au bord de la plage.

Un tour rapide puis nous partons au Lavandou. La nuit s’est installée et les illuminations rendent ce village très dynamique.

La journée est déjà terminée et nous rentrons pour célébrer le nouvel an tous les 4 grâce à notre petit programme très attendu : jeu, téléfilm de Noêl, visio avec les copains et apéro dinatoire !