L’Irlande en famille et en échange de maisons (1)

Il était temps me direz-vous…
Voici le récit de 2 semaines en Irlande en famille et en échange de maisons que nous avons fait cet été, du 15 au 28 juillet 2016. Comme je suis un peu bavarde à l’écrit (trop ?), je vais découper le récit en plusieurs articles/épisodes. J’aurai pu, en effet, vous passer quelques détails mais bon, c’est moi qui écrit alors je fais ce que je veux ! (avec mes cheveux… – pardon, allusion que les moins de 30 ans ne connaissent sans doute pas pas…)

Pourquoi l’Irlande ?
Papa lutin et moi rêvions depuis longtemps de l’Irlande, son herbe bien verte, ses moutons, ses leprechauns, sa pluie, ses pubs, sa nature luxuriante… Nous cherchions à y aller depuis plusieurs années en échange via Trocmaison mais toutes nos demandes étaient refusées.
C’est pourquoi lorsque nous avons reçu une proposition fin janvier vers Limerick, nous avons sauté dessus ! Nous y avons toutefois bien réfléchi car l’Irlande c’est surtout une destination nature et avec des petits, nous nous sommes dit que ça allait être compliqué de faire de la route avec eux.
Et puis bon, on ne sait pas si une telle occasion se représentera alors oust les doutes, on fonce !

Notre famille d’échange
Nous avons « échangé » par mails pendant 6 mois avec notre famille irlandaise. Outre nos doutes sur la destination avec de jeunes enfants, nous hésitions aussi car la famille comprenait 2 ados garçons. Et bon, garçons, ados, 15 ans… j’avoue que nous avons eu un petit à-priori car nous n’avions jamais accueilli d’ados chez nous. En général, nous échangeons avec des couples seuls ou avec de jeunes enfants. Une fois que nous avons su qu’ils étaient scouts (ben oui, stéréotypes quand tu nous tiens…), nous nous sommes entendus sur les dates et la réservation des billets d’avion (Dublin, à 1h40 de chez eux), l’assurance des voitures, l’organisation de l’échange en lui-même, la remise des clés de voiture (envoyés par courrier 1 mois avant)…
À savoir : notre partenaire d’échange irlandais a dû payer une surtaxe auprès de son assurance afin de nous permettre de conduire leur voiture.

Ils habitent dans une belle et grande maison à Cloughjordan très exactement. Alors la situation n’est pas franchement idéale (nous l’apprendrons après coup) pourtant sur la carte, c’était plus au m oins au milieu, plutôt vers l’ouest et comme c’est là qu’on voulait aller pour rayonner….
irlande

La préparation du circuit
J’adore la préparation de mes voyages et y attache un soin tout particulier. Ça me donne un avant-goût, me met dans l’ambiance et me fait voyager pendant plusieurs mois avant de le vivre pour de vrai… Je cherche donc tout azimuts ce qu’il y a à faire et à voir autour de notre maison. Le site voyageforum.com est ma bible question voyages. Les récits, avis, conseils et expériences des membres sont précieux. Ma « to-do list » s’allonge au fil de mes recherches : MyIreland, Voyageetenfants, Guide-Irlande…. En février, voici les points d’intérêts que j’ai noté :
– Rock os cashel
– Ile d’Aran
– Birr Castle
– Doolin et le Burren, Cliff of Moher
– Grotte de Cahir Mitchelstown
– Limerick
– Glenafelly eco walk
– Monastère de Clonmacnoise
– Leap castle
– Lough boora parklands
– Rock of Dunamase
– Distillerie de Tullamore (ou une autre ?)
– Aller pêcher en famille tranquilou (Killaloe ?)
– parc national Wicklow
– Dublin
Alors oui ça fait beaucoup mais ce n’étaient que des pistes. Nous comptons bien profiter du voyage en découvrant le pays tout en intéressant les enfants pour qu’ils s’y retrouvent aussi.
Le parcours s’est affiné au fil des mois pour avoir un programme plus ou moins précis par jour.
J’ai utilisé google maps pour tout planifié, voir les temps de route, ce qui est à côté pour optimiser les visites et les temps de trajet et j’ai ainsi pu programmé plusieurs boucles à la journée, un trip de 4 jours à l’ouest et des journées off.
parcoursirlande.jpg
J’ai aussi acheté en ligne une carte SIM irlandaise de chez Lycamobile à 4,99€ pour 5GO me permettant d’accéder à Internet librement en Irlande depuis mon portable. En effet, Bouygues ne prévoit pas de tarifs corrects pour l’Europe alors il faut se débrouiller autrement. Je me la suite faite livrée à l’adresse des irlandais, elle m’attendait quand nous sommes arrivés.

Les billets d’avion
Nous avons acheté les billets d’avion chez Ryanair fin février car le prix pour Dublin était imbattable : 396€ pour 4 avec 1 bagage de 15kg en soute (réduction pour le bagage enfant). La contrepartie c’est de partir de Beauvais, c’est un peu loin de chez nous (4h30 de route) mais c’est beaucoup moins cher…
Quelques jours avant le vol, il faut aussi s’enregistrer en ligne sur le site de Ryanair et là attention à enregistrer les enfants avant les parents sinon le système bloque… J’en ai fait les frais ! Les places sont aléatoirement attribuées (pour payer le supplément des places à côté, chose qui n’existait pas en 2012 quand nous sommes allés en Norvège). Ce qui que si les places des parents sont enregistrés en premier (et forcément elles comblent des places vacantes), les enfants ne peuvent pas être enregistrés puisqu’ils ne peuvent pas être séparés des parents (et ça c’est une obligation légale). J’ai fait plusieurs tchats en ligne mais les réponses m’ont dépités : « madame, charger un autre navigateur que chrome »… J’angoisse un peu car je voudrais éviter les frais d’enregistrement sur place donc le 3e tchat sera la bon : la dame me dit justement que les enfants auraient dû être enregistrés en premier sinon le système bloque la résa, elle s’occupe donc de les enregistrer de son côté et m’assure qu’il n’y aura aucun problème sur place. Je respire…

La préparation de la maison
Le dernier mois, nous avons trié, jeté, nettoyé, rangé notre maison, fait les petites réparations qui le nécessitait, bref, échanger c’est du boulot ! Il y a aussi la partie administrative à gérer comme les cartes de sécurité sociale européenne, les documents officiels à scanner au cas où…

Les valises
J’ai tout bien étalé sur un des lits pour être sûre de ne rien oublier. Comme on a pris 1 seul bagage en soute, nous avons le droit à 4 bagages en cabine de 55 x 40 x 20 cm . Pas de souci, nous avions nos valises de 2012 achetées spécialement au format Ryanair.
Nous avons droit, en plus, à un petit sac chacun.
Toutefois, même en restreignant au max, les valises sont quand même bien chargées !
Astuce : mettre les vêtements dans des sacs plastiques enroulables de voyage que l’on peut plier pour enlever l’air et ainsi gagner de la place dans les valises.

La voiture
Nous avons aussi fait réviser la voiture et là, nous avons eu quelques sueurs : changer les pneus, ressouder le siège conducteur (je ne savais pas que ça pouvait se casser…), la vidange et quelques autres dépenses imprévues, la note grimpe vite. Ne pas sous-estimer l’échange de la voiture et les frais inhérents ! La voiture doit être au top pour la sécurité de tous.

Le jour J
Comme le départ de l’avion a lieu le vendredi 15 juillet à 9h30, nous avons opter de passer la nuit du 14 juillet à l’Ibis à Beauvais. Nous y étions allés en 2012 lorsque nous sommes partis en Norvège et nous avions beaucoup aimé. Nous avons réservé en mars une chambre avec une chambre double, un lit simple et un lit parapluie au prix de 76€.

Le jour de la fête nationale arrive, pour partons sereins et pour une fois, je pense que nous n’avons rien oublié ! Nous laissons un mot à nos échangeurs comme quoi le pâté aux pommes de terre spécialement fait pour eux et le jambon cru sont au frigo et mettons les produits du terroir et les docs touristiques sur la table. Une dernière touche perso : on accroche le drapeau irlandais spécialement acheté pour eux  à l’extérieur et nous pouvons partir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le trajet se passe bien avec les enfants. Nous allons dîner au même restaurant qu’en 2012 : la Boucherie. Nous y avions très bien mangé il y a 4 ans mais là, c’était affreux… trop d’attente, plats pas terribles, accueil médiocre… bref à oublier.

L’hôtel quant à lui est nickel, grande chambre spacieuse, lit bébé sur demande, nous avions adoré il y a 4 ans et là rebelote.
Ibis Beauvais Irlande

Le grand départ
Le lendemain, nous allons au parking P1 que nous avions repérer la veille. 8€ ça va, c’est pas la ruine et puis nous sommes pile en face de l’entrée du terminal 1…
Nos avons beaucoup de bagages et un siège auto (nos échangeurs en ont trouvé un pour mini lutin mais c’est à nous de prendre celui de miss lutin). Nous faisons la queue pour le check-in. Il n’y a beaucoup de monde et un seul comptoir d’enregistrement. Le fait de ne pas avoir pu enregistrer en ligne les enfants a bloqué notre dossier et la fille a un mal à le débloquer bien que tout le monde ait été enregistré en ligne. Elle voit la longue file qui reste derrière nous et commence à flipper car l’heure du départ de l’avion approche… Elle nous autorise à mettre un bagage cabine dans la soute. Il nous reste ainsi 3 bagages cabine + 2 sacs à dos à trimbaler, ce qui avec 2 enfants, n’est pas si simple que ça !

Nous allons ensuite à l’embarquement, nous passons les rayons x, impec mais c’est tout de même du sport avec tous nos bagages. J’avais tout de même prévu de mettre tous les appareils photos (réflex et apn), téléphones, tablettes et pochette plastique avec les liquides sur le haut du sac, histoire de ne pas devoir fouiller dans tous les sacs comme pour le vol vers Montréal l’an dernier.
En attendant d’embarquer, nous voyons un avion sur le tarmac et des gens qui descendent et au fond, nos irlandais ! Enfin le père et l’un des fils puisque la mère a oublié son passeport et n’a pas pu prendre l’avion. Elle est donc resté à Dublin pour régler ce problème avec le plus jeune des fils…Ils prendront l’avion du soir pour Beauvais.

Et puis c’est notre tour, l’hôtesse nous trouve 3 places à côté. Papa lutin est tout seul un peu plus loin. L’avion est plein. Nous avons du retard sur l’horaire mais il sera rattrapé lors du vol.
Vol qui passe plutôt vite, les enfants veulent tous les deux le même jouet, tablette (en prévoir une chacun…!), appareil photo… puis dodo pour mini lutin 30 mn avant d’arriver !
Avion ryanair Dublin
Deux heures plus tard, nous atterrissons à Dublin.

Nous récupérons nos bagages et prenons la direction du parking O où nos irlandais ont garé leur voiture (une Passat). Ils m’avaient envoyé une photo de l’endroit exact et ils avaient même accroché un ballon rose sur l’antenne de la voiture qui nous a rapidement permis de la retrouver dans le parking.
Une fois les bagages dans le coffre, nous nous installons dans la voiture. Elle est plutôt spacieuse. Le volant à droite nous perturbe un peu et papa lutin commence à flipper un peu. Prêts ? En route !

Épisode 2
Épisode 3
Épisode 4

Publicités

13 réflexions au sujet de « L’Irlande en famille et en échange de maisons (1) »

  1. Je vais adorer lire ton récit !!!!
    Vivement l’épisode 2 !!!

    pour le moment, ce que tu dis et fais pour un échange international me conforte dans la manière que j’avais de l’aborder !

    Merci !

    Angélique

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s